investir dans des parkings

Investir dans des parkings

L’investissement immobilier est un terme très large: il ne s’arrête pas seulement à l’achat d’une maison ou d’un appartement dans le but de le louer. Il existe d’autres opportunités. Aujourd’hui, investir dans un appartement ou un immeuble n’est pas donné à tout le monde. Cela peut notamment être dû à un budget serré ou une bien à une faible capacité d’emprunt par exemple.

Or, investir dans des parkings fonctionne sur le même principe. C’est donc une bonne solution afin de se lancer dans un premier investissement immobilier.

Où invertir dans des parkings ?

Tu peux investir où tu le souhaites, dans la ville que tu veux, du moment qu’il y a une demande. Cependant, il y a quelques règles à respecter, pour investir dans des parkings :

  • La première que l’on retrouve systématiquement est l’emplacement. L’emplacement pour investir dans un parking, c’est avoir un parking situé dans une zone où l’offre de stationnement gratuit est faible, voire inexistante et là où il est difficile de stationner. Si les habitants ou les commerçants essaient pendant 15 minutes de trouver une place, bingo ! Tu as trouvé ton quartier.
  • La deuxième règle va être la dimension du parking. Il faut être vigilant, car une place trop petite, c’est être restreint dans le choix du locataire. Or, choisir son locataire est un luxe. Choisis un parking à la dimension standard qui peut accueillir 80 % du parc automobile français. Les dimensions sont d’au moins 2,50 mètres de large, sur 5 mètres de profondeur. Si la place fait 2,30 mètres de largeur cela peut-être un élément de négociation. Cependant, il faut respecter une condition qui est de ne pas aller en dessous de 2,30 mètres de large.
  • Plus il sera difficile de stationner dans la rue, mieux ça sera pour le choix de ton emplacement. Laisser sa voiture dehors entraînera des rayures, ou des impacts dûs à la difficulté de stationner.

Le mieux reste les grandes villes et tout particulièrement le centre-ville. Les parkings se louent facilement avec un loyer élevé, à cause de la forte demande. Ces règles te permettront d’avoir le luxe de choisir ton locataire.   

Pourquoi investir dans les parkings ?

Cela peut être une bonne opportunité pour un premier investissement.

Investir dans des parkings est plus abordable qu’investir dans un appartement. Il existe des places de parking en sous-sol pour moins de 10 000 € dans beaucoup de villes en France.

Par exemple, j’ai moi-même acheté en 2019, deux places de parking en sous-sol dans une résidence à Toulouse, pour 5 000 € les deux places. Cet investissement à un rendement de 17,5 % et une plus-value latente de 10 000 €.

Cette première expérience t’apprendra le fonctionnement de l’investissement immobilier. Que ce soit dans la recherche du bien, les visites, la négociation, la signature chez le notaire, le passage à la banque pour le financement, la mise en location, la rédaction et la signature du bail, ainsi que le premier loyer encaissé.

Ensuite, comparé à un logement, les risques de dégradation y sont rares, voire absents. C’est donc moins stressant même si avec un box fermé des dégradations peuvent survenir.

De plus, investir dans des parkings permet de bénéficier d’un cadre légal très avantageux.

Le bail de location est beaucoup plus souple. La durée est libre, cela peut-être à l’année, au mois ou même à la semaine si tu le souhaites. Tu es libre de fixer le montant du loyer. C’est pour cette raison qu’il est important d’investir là où il y a une forte demande, tu seras en position de force et le locataire ne pourra qu’accepter ton prix s’il ne veut pas laisser sa voiture stationnée dehors.

investir dans des parkings

Les choses à savoir :

Le risque d’impayé est quasi inexistant dans ce type d’investissement. On l’a vu tout à l’heure, la loi est plus flexible. De cette façon, tu peux mettre les conditions que tu souhaites dans le bail. C’est une liberté, car tu peux mettre fin au bail quand tu veux et récupérer l’usage de ton parking. La loi n’impose aucun préavis, c’est toi qui décides des conditions. Et si ton locataire ne paye pas son loyer, tu peux faire venir une dépanneuse pour enlever le véhicule, ou bien mettre une chaîne par exemple.

Pour ce qui est de la gestion, contrairement à un appartement, il n’y a pas d’entretien ni de travaux à gérer. Tu ne recevras pas un coup de téléphone de ton locataire pour te dire l’ampoule du sous-sol est grillée.

Tout de même, tu dois faire attention aux charges de copropriété afin de ne pas plomber la rentabilité de ton investissement. Vérifie les travaux qui ont été votés à la dernière assemblée générale car même si vos tantièmes (la côte part) sont minimes, cela peut représenter une charge importante. De plus, il faut éviter les parkings équipés d’un ascenseur à voiture. C’est une source de problème technique et les charges y sont élevées.

D’autres frais sont aussi très élevés : les frais de notaire. En effet pour un parking de 10 000 € il faut compter entre 1200 € et 1900 € de frais de notaire. Ils sont si élevés car une partie est fixe.

Cependant, en ce qui concerne la revente, il y a une petite niche à exploiter. Toute vente dont le prix est inférieur à 15 000 € est exonérée d’impôts sur la plus-value. Un cadeau de bienvenu, pour s’être lancé dans l’immobilier.

Investir dans des parkings est très rentable, avec une facilité de revente très importante. Cependant, pour devenir rentier grâce aux parkings, il va en falloir beaucoup ! Ce n’est donc pas la meilleure stratégie.

Les parkings ont-ils un avenir ?

Est-ce qu’investir dans des parkings sera toujours aussi rentable dans 15/20 ans ?

On voit de plus en plus de pression dans les grandes villes pour éviter voire supprimer toute circulation de voiture et privilégier les transports en commun ou les vélos dans le but de moins polluer les centres-villes et réduire l’empreinte carbone.

En fin de compte, investir dans des parkings permet d’avoir deux utilisations. La première est d’y garer sa voiture et la deuxième est dans faire un espace de stockage qui est tout aussi rentable. Au final, un parking peut avoir une double vie. Il ne faut pas oublier que pour transformer son parking en garde-meuble il faut obtenir l’accord de l’assemblée générale de copropriété.

C’est déjà la fin de cet article ! J’espère que tu as pu en apprendre plus sur l’investissement dans les parkings. Si c’est le cas, je t’invite à consulter nos autres articles immobilier pour te lancer !

 

Alexandre Fines

À propos de l'auteur

Alex

Co-fondateur de Sans Cravate et investisseur immobilier, il vous proposera des ressources de qualité afin que vous puissiez réussir tous vos projets immobiliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *