Blog.

ETF Définition et explications

Bonjour à tous et bienvenue à vous dans ce nouvel article consacré aux ETF (Exchange Traded Funds). Nous allons dans un premier temps logiquement définir ce terme, de quoi il s’agit, puis expliquer comment les intégrer dans vos investissements. D’ailleurs, ces derniers très en vogue actuellement, peuvent être mis dans un PEA. On avait déjà parlé du PEA sur Sans Cravate, retrouvez le lien ici. Ce type de compte doit absolument faire partie de vos comptes épargne. Commençons donc par un chapitre « ETF définition » pour rentrer dans le vif du sujet.

ETF définition : Présentation.

Un ETF (exchange traded funds) est un type d’OPCVM (organisme de placement en valeurs mobilières). Un OPCVM quant à lui, regroupe pleins de fonds communs qui permettent à un investisseur d’avoir une gestion passive d’un portefeuille en actions, obligations et produits dérivés. 

Pour faire simple, vous achetez une part d’un OPC et ce dernier se charge d’investir vos capitaux et celui d’autres investisseurs dans des titres financiers qui correspondent à ce que vous cherchez. Les OPC sont divisés en pleins de catégories, suivant la performance, le risque et le secteur qui vous intéresse. Certains vous correspondront donc mieux que d’autres. Ainsi, cela requiert un minimum de connaissances pour sélectionner le bon OPC. Mais ensuite, il s’agit d’une gestion complètement passive. 

Les ETF sont spécialisés dans la reproduction d’indices connus tel que le S&P500, le Dow Jones, le CAC40, le DAX etc… Mais aussi dans la reproduction d’indices sectoriels comme les biotechnologies, l’intelligence artificielle et encore pleins d’autres.

Les ETF sont cotés sur le marché réglementé EURONEXT et sont donc pour la plupart admissibles dans un PEA français. 

ETF définition : L’objectif d’un ETF.

Les ETF ont donc pour but de copier les variations d’un indice que l’on appellera sous-jacent. Lorsque l’on regarde l’évolution des indices ces 10 dernières années, on se rend compte de la croissance de notre économie et de l’évolution des capitalisations des entreprises qui composent notre environnement. 

Un indice est une sorte de moyenne un peu complexe des capitalisations des entreprises qui le compose. Le CAC40 par exemple, regroupe 40 entreprises Françaises comme LVMH, Hermes, Total, Safran, Axa ou encore Essilor. Le fait de faire une moyenne permet de mettre en avant la performance globale du marché. De ce fait, même si une entreprise rencontre des difficultés cela n’impacte que très faiblement la croissance de l’indice tant que les autres sociétés se portent bien.

Les ETF sont évidemment gérés par des experts financiers qui savent placer des capitaux de la bonne manière pour essayer de reproduire les variations d’un indice. Il ne suffit pas d’acheter une action de chaque entreprise composant l’indice pour retrouver les mêmes performances que celui-ci, c’est bien plus complexe. 

Le gestionnaire du fond sait donc parfaitement se diversifier et encaisse aussi les dividendes des entreprises sur lesquelles il s’est positionné. Le fond détient donc des titres dans son portefeuille et les choisit soigneusement pour répliquer la performance d’un indice.

Il existe une véritable transparence concernant ce type de fonds. En effet, un investisseur connait exactement la composition de l’ETF dans lequel il a placé ses économies. 

Pour être admissible dans un PEA il faut cependant que l’ETF soit composé de 75% d’actions européennes. Il est donc possible, mais plus difficile pour un ETF admissible dans un PEA de reproduire les performances d’indices américains. 

Se diversifier et limiter le risque.

Au lieu d’investir par vous même dans une action, vous pouvez donc choisir d’investir dans un panier d’action. Ainsi cela vous permet de vous diversifier pour éviter de vous exposer à trop de risques. 

De même, investir directement dans plusieurs actions vous couterai cher en frais de transactions tandis qu’ici vous achetez seulement un ETF. C’est donc une façon de se diversifier à moindre coûts.

Je vous conseille après la lecture de cet article d’aller jeter un coup d’oeil aux performances des meilleurs ETF. Certains sont capable d’avoir des performances dépassant les 40% annuel et même les 200% sur les 5 dernières années !

Se diversifier à moindre coûts est inévitablement un des avantages de l’investissement sur des ETF. Mais il en existe bien d’autres, rentrons un peu plus dans les détails qui vous convaincrons qu’il s’agit de votre prochain investissement.

ETF définition
Palmares des meilleurs ETF avec dans la colonne de droite les performances de ces derniers depuis le 1er Janvier 2019

Les avantages des ETF.

Dans un premier temps il faut souligner le coût de l’investissement dans un ETF. Celui ci est très faible au vu du service de gestion qu’il procure. En effet, les frais de gestion sont très bas, ce qui explique l’intérêt des investisseurs. 

Il s’agit aussi de fonds très liquides avec beaucoup de contrepartie. Il est donc possible d’acheter ou de vendre une part d’ETF très rapidement et sans risques de gap entre le prix voulu et le prix obtenu. La fourchette achat/vente est très serrée. Vous trouverez toujours quelqu’un pour vous vendre ou vous acheter vos parts d’ETF.

Un ETF se négocie donc de la même manière qu’une action. Ces derniers sont cotés en continu. Ce qui vous permet de consulter au jour le jour et même à la minute l’évolution du fond.

Vous bénéficiez donc des variations de l’indice sous jacent sans avoir à acheter chacun de ses composants. Il n’y a même pas de frais d’entrée ou de sortie. Les seuls frais que vous rencontrerez sont annuels et concernent la gestion pour rémunérer les experts qui s’occupent des placements. Même ces derniers représentent une petite somme au vu des performances que ce dernier va dégager. 

Un dernier avantage indéniable concerne la distribution des dividendes. En effet, c’est le fond qui est propriétaire des titres. C’est donc à lui que les entreprises reversent des dividendes. Mais ce dernier les reverses ensuite aux investisseurs qui ont contribué au fond. 

Investir dans un ETF vous permet donc d’avoir deux sources de revenus. La première concerne la plus value que vous ferez au moment de la vente de vos parts par rapport au prix d’achat. La deuxième concerne le versement de dividendes lorsque vous conservez vos parts.

ETF définition : Comment acheter un ETF ?

Il vous faut donc dans un premier temps ouvrir un PEA. Encore une fois referez vous à notre article concernant ce type de compte. Ensuite, il vous suffit de passer un ordre pendant les horaires de cotation de l’ETF qui vous intéresse depuis votre intermédiaire financier. Pour l’aider à retrouver l’ETF qui vous intéresse, soumettez lui le numéro unique ISIN qui l’identifie.

Si l’ETF qui vous intéresse n’est pas admissible sur un PEA, il vous faut alors ouvrir un compte titres. Malheureusement l’imposition de ces derniers est bien moins avantageuse que pour le Plan Epargne Actions.

Le prix d’ouverture d’un ETF est fixé à 9h05 du lundi au vendredi. Ensuite ce prix évolue pendant la séance qui a lieu de 9h05 jusqu’à 17h30. À 17h30, le prix de clôture est déterminé. Les ordres passés après cette horaire seront donc reportés à la séance suivante.

Certains ETF, suivant la zone géographique de l’investissement seront cotés dans des devises différentes. Il peut s’agir de l’Euro, l’USDollar ou encore la Livre Sterling.

Il faut aussi savoir qu’il existe une multitude d’ordres différents suivant le moment et la manière de laquelle vous voulez vous placer. Nous ferons surement un article sur ces différents ordres mais sachez que dans le livre « Débuter en bourse » tout y est expliqué en détails. Nous abordons les ordres aux marchés, les ordres limites, les ordres à déclenchements et autres ordres composés.

Pour ceux qui ont déjà une expérience avancée sur les marchés financiers sachez que tous les ETFs qui sont cotés sur Euronext Paris sont éligibles au SRD (Service de Règlement Différé), mais seulement en position acheteuse.

Encore une fois, pour connaître le fonctionnement du SRD, referez vous au livre « Débuter en bourse ».

ETF définition : Où trouver une liste d’ETF ?

Les ETF sont classés de manière très ordonnée par EURONEXT. D’ailleurs sur le site officiel, vous retrouverez des listes qui vous permettront de choisir l’ETF qui correspond à vos objectifs d’investissement. De la même manière, Boursorama présente sur son site le palmarès de tous les ETFs en direct.

Les ETF spécialisés dans la reproduction d’indices sont classés en fonction des zones géographiques, mais pas seulement. Vous pourrez filtrer votre recherche en fonction de plusieurs critères. Parmi ces derniers on retrouve la taille du fond, la stratégie d’investissement des experts, le style de gestion ou encore les secteurs visés.

Lyxor et Amundi sont deux des entreprises qui gèrent les meilleurs ETFs de la planète. Vous retrouverez donc surement ces deux noms lors de vos recherches.

Personnellement je conseille aux investisseurs qui souhaitent se positionner à l’étranger de la faire via des ETFs indiciels. Pour ceux qui souhaitent investir dans un secteur bien particulier, les ETFs sectoriels répondront à leurs attentes. Il peut s’agir de secteurs très précis comme les biotechnologies mais aussi de secteurs plus larges comme les biens de consommation, ou les sociétés bancaires.

En fonction du risque que vous êtes prêts à prendre et du climat économique actuel, vous pouvez aussi classer les ETFs suivant le type de titres qui composent ces derniers. En effet les ETFs sur indices obligataires auront pour sous-jacent des obligations d’entreprises. Il s’agit d’un investissement sain et sans réels risques si ce n’est la faillite de toutes les entreprises d’un seul coup.

Si vous êtes plutôt à la recherche de montagnes russes et de palpitations, investissez dans des ETFs spécialisés dans les contrats de courts termes et autres produits dérivés.

À vous de jouer !

Vous voilà un peu mieux armés pour investir dans des ETFs et commencer à construire votre PEA. J’espère que cet article vous a aidé. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez une question précise ou simplement si ce dernier vous a plu. 

A bientôt sur les marchés financiers ! 

Etienne.

Retrouvez nos articles sans cravate ainsi que nos formations pour continuer d’évoluer dans le milieu des marchés financiers et de l’immobilier. 

11 réflexions sur “ETF Définition et explications”

  1. Super article, un peu trop technique pour un non initié aux marchés financiers. Mais l’article reste quand même très intéressant et donne envie d’acheter votre livre pour en apprendre un peu plus.
    Merci des tuyaux.

    1. Merci à toi. C’est un grand plaisir de savoir que tu lis nos articles 🙂 Pas évident de trouver l’équilibre entre la vulgarisation et le technique ! En effet, le livre permet de partir de 0 !

    2. Merci à toi. C’est un grand plaisir de savoir que tu lis nos articles 🙂 Pas évident de trouver l’équilibre entre la vulgarisation et le technique ! En effet, le livre permet de partir de 0 !

    1. Très très heureux de lire ton commentaire, c’est toujours un plaisir quand une personne prend le temps de laisser son avis ! À bientôt sur Sans Cravate.

  2. Bonsoir,
    une question me taraude…
    pour un etf qui suit un même indice (exemple: MSCI) mais émis par deux emetteurs (ex: amundi et lyxor)… pour des repartitions proches… pourquoi le prix de l’etf est different ?? (lyxor 15€, amundi 250€)
    ce qui m’amène à me poser une deuxième question… qu’est ce qui fixe la valeur d’un ETF ?
    bonne fin de week-end, et surtout restez chez vous 😉
    alx

    1. Bonjour Alx !

      Ces deux fonds répliquants l’indice MSCI World en TR (dividendes réinvestis) visent à atteindre leur objectif via une réplication indirecte dites « synthétique » et non une réplication physique. Dans ce deuxième cas (plus facilement compréhensible) à chaque fois que tu achètes une part du fond, l’établissement émetteur doit acheter les titres nécessaires et les ajouter au portefeuille. Les ETF à « réplication synthétique » investissent quant à eux, dans d’autres actifs puis échangent ensuite la performance de leur portefeuille contre celle de l’indice recherché.

      En gros ce qui importe pour toi c’est simplement la précision avec laquelle ils suivent l’indice, le prix n’importe peu, dans tout les cas si l’indice fait +10%, les deux ETF feront 10%.

      Garde en tête qu’un ETF synthétique aura moins de transparence qu’un ETF physique mais bon… ce n’est pas un argument valable pour les éliminer d’un portefeuille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires