Blog.

Différence entre la capitalisation boursière et la valeur d’entreprise

Si il y a bien une erreur à ne pas commettre lors de l’analyse de la santé financière d’une société, c’est de confondre sa capitalisation boursière et sa valeur d’entreprise. En effet, ces deux notions sont bien distinctes mais il existe tout de même une relation qui les relient : la dette.

La capitalisation boursière

La capitalisation boursière d’une société est un concept plutôt simple à saisir. Il s’agit de la valeur d’une action en bourse multipliée par le volume d’actions de cette dernière. En effet on rappellera que le capital d’une société est divisé en un nombre fini d’actions qui peuvent être détenues aussi bien par des personnes physiques que des personnes morales. 

La valeur de la capitalisation boursière, puisqu’elle dépend du cours de l’action, change donc à chaque séance boursière. Dans d’autre termes, la capitalisation boursière est la somme qu’il faudrait dépenser pour reprendre la totalité du capital de l’entreprise. 

Lorsque l’on regarde la capitalisation d’une société à un instant t on n’a aucun indice qui nous permet de diagnostiquer la santé de cette dernière. Seule son évolution pourrait nous donner quelques pistes. 

La valeur d'entreprise

En fait, pour comprendre à quoi correspond la valeur d’une entreprise il faut rajouter la notion d’endettement net. Il s’agit de la dette à court et long terme de l’entreprise, diminuée des disponibilités et placements financiers sans risque. Il représente la position financière de l’entreprise à un instant t. À savoir si cette dernière est débitrice ou créditrice de l’entreprise vis-à-vis des tiers. Un endettement net (D) négatif équivaut à un excédant de trésorerie.

Si jamais un groupe d’investisseurs vient à acquérir le capital d’une entreprise il est possible que l’opération lui soit bien plus profitable si cette dernière possède une trésorerie importante au moment de la vente. Au contraire, si la société d’intérêt présente un endettement net conséquent l’opération va, dans sa globalité, couter plus cher aux investisseurs qui devront alors rembourser les dettes.

Le problème avec la capitalisation boursière concerne la question de transparence puisque cette dernière inclue la trésorerie de l’entreprise.

Calculer la valeur d'entreprise

La valeur d’entreprise ou encore VE est donc une notion plus complète qui intègre l’excès ou le défaut de trésorerie dans son calcul. D’ailleurs ce dernier est plutôt simple puisque pour trouver la VE il suffit d’ajouter la dette nette à la capitalisation boursière de la société (VE = C + D).

Evidement, si c’est la capitalisation que l’on cherche à calculer il suffit d’isoler le terme C dans les calculs précédents. 

La VE correspond donc à la valorisation « réelle » de l’entreprise et permet à un analyste de se faire un bien meilleure idée de sa santé financière. Cette valeur comptable permet aussi de comparer deux entreprises qui reposent sur une stratégie ou une structure différente.

À eux deux, ces éléments financiers sont donc d’une importance capitale pour l’investisseur, cependant, pour vous aider à encore mieux comprendre leur utilisation un exemple s’impose. 

Différence entre la capitalisation boursière et la VE

Prenons le cas de deux entreprises qui réalisent chacune d’elles 1 million d’euros de résultat d’exploitation et qui reposent aussi sur la même capitalisation de 10 millions d’euros. Pour certains, ces deux sociétés présentent un intérêt similaire, cependant un investisseur averti paiera attention à leur VE respective. 

La société X présente en effet dans son bilan une dette de 100K€ tandis que la société Y a un excès de trésorerie de 200K€. Si un investisseur désire s’emparer d’un business qui génère 1 M€ de Rex, il devra débourser 10,1M dans un cas alors que cela lui coutera 9,8M€ dans l’autre. Il faut cependant préciser qu’il a tout de même racheté les parts à 10M€ mais qu’il a récupéré instantanément 200K€ de cash.

On comprend alors qu’une capitalisation boursière plus élevée que sa VE indique que l’entreprise est en bonne santé financière. Cependant, tout n’est pas noir ou blanc, ce n’est pas parce que l’entreprise présente des dettes qu’elle n’est pas interessante aux yeux d’un investisseur. Il faut aussi accorder de l’importance à d’autres éléments tels que les parts de marchés de l’entreprise, la croissance de son activité etc…

Vous êtes désormais capables de faire la différence entre la capitalisation boursière et la valeur d’entreprise.

La VE, la capitalisation et le cours d'une action

Pour finir, il faut savoir que suivant les secteurs d’activité, la valeur d’une entreprise s’estime à partir de son résultat d’exploitation avec un ratio propre à chaque secteur. On peut ensuite à l’aide de la situation de trésorerie déterminer la capitalisation de la société et savoir enfin si le cours de l’action est justifié.

Retrouvez d’autres articles dans notre espace dédié.

Formez vous avec le meilleur livre lors de vos débuts en bourse en cliquant ici.

À bientôt.

Etienne Monceau

À propos de l'auteur

Etienne

Co-fondateur de Sans Cravate et auteur de « Débuter en bourse », il a à coeur de transmettre sa passion pour l’économie, l’analyse des marchés financiers et la Bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires