5 critères pour ACHETER une action

Ajouter une nouvelle valeur à son portefeuille est quelque fois un chemin de croix pour les néophytes de l’analyse fondamentale. Les sites de references sont truffés de données financières et il est difficile de faire un tri qui à du sens. L’objectif de cet article est de faire une liste non exhaustive de 5 critères pour acheter une action.

Critères pour acheter une action

n°1 : La croissance des résultats

Pour la gestion de ses portefeuilles, l’équipe de Sans Cravate a choisie la stratégie GARP (growth at a raisonnable price). Cela signifie que nous sommes à la recherche de valeurs de croissance, qui sont actuellement sous-valorisées vis à vis du marché. C’est un peu la stratégie rêvée, mais cette dernière nécessite du temps et des compétences de recherche pour dénicher ces valeurs.

Pour être certains que la société qui nous intéresse est en croissance, on se base sur l’évolution du chiffre d’affaire de cette dernière, du résultat d’exploitation ainsi que du BNPA (Benefice net par action). Le CA doit donc augmenter au minimum de 5% par an pour justifier d’un marché qui s’étend. Le résultat d’exploitation doit quant à lui augmenter de 8% pour souligner l’amelioration de la société dans son efficacité. Tandis que le BNPA doit croitre de 10% par an, ce qui expliquerait une nette augmentation des marges. En ce qui concerne ces chiffres, vous pouvez les retrouver dans leur intégralité sur le site Zone Bourse.

Critères pour acheter une action

n°2 : N'achète pas ce que tu ne connais pas

Avant de pouvoir commencer à analyser les données financières d’une société il faut avoir fait un premier tri radical entre les différents marchés et secteurs qui t’intéressent. Pour cela, faisons simple : n’achète pas ce que tu ne connais pas ! Commençons par le simple fait que si tu ne comprend pas correctement l’anglais, il est inutile d’aller chercher des valeurs à l’étranger. Il existe absolument tout les profils de sociétés possible en Europe, tu auras déjà beaucoup à faire sur le marché EURONEXT avant de t’attaquer à un autre. 

Si tu es en train de construire un fond de portefeuille avec un risque modéré, il te faut éviter les montagnes russes des small caps. Préfère la liquidité à la volatilité. Cela signifie que tu recherches des valeurs qui montrent d’importantes transactions journalières sur les marchés. Tu peux donc déjà restreindre tes recherches aux 120 sociétés du SBF120 par exemple. 

En ce qui concerne le secteur d’activité, il faut que ce dernier soit compatible avec le reste de ton portefeuille. Verifies donc qu’il n’est pas déjà trop représenté dans ce dernier. Ensuite, choisis un secteur d’activité qui te parle, que tu comprend. Peut-être un secteur dans lequel tu as déjà travaillé. Tu seras alors en mesure de juger si les perspectives de développement sont rationnelles et si la société est visionnaire et innovante.

Critères pour acheter une action

n°3 : La rentabilité des capitaux propres (ROE)

Le ROE (return on equity) permet de comparer les résultats nets de l’entreprise aux capitaux propres qu’elle présentait sur l’année précédente. Il s’agit donc d’un indicateur de profitabilité qui justifie d’une bonne utilisation des capitaux pour le développement de la société.

Les capitaux propres comportent l’argent apporté par les actionnaires et donc le fruit de la vente des actions sur les marchés, qui servent à financer les projets d’une entreprise. Mais ils contiennent aussi les bénéfices mis en réserve ainsi que le dernier résultat net. Il s’agit d’un element du bilan comptable qui s’inscrit dans la colonne des passifs. 

De cette façon, le ROE traduit simplement la rentabilité nette de l’entreprise. Il souligne le potentiel que présente une société pour générer des revenus à partir de un euro de capital. Un ROE de 10% signifie donc qu’elle est en mesure de transformer 1€ en 1,1€ et cela, chaque année.

Notre point de vue

Chez Sans Cravate, nous cherchons justement des valeurs qui présentent un ROE minimum de 10%. Attention cependant à l’augmentation artificielle de ce dernier par le biais de l’endettement. En effet , les fonds provenant des emprunts bancaires ne sont pas inscrits au même niveau que les capitaux propres dans le bilan de l’entreprise. Une société peut donc faire exprès de diminuer ses capitaux propres et augmenter son endettement pour faire gonfler son ROE. Il sera donc judicieux de prêter attention au ratio dettes nettes/capitaux propres et vérifier que ce dernier n’est pas trop élevé. Pensez toujours que pour vous faire un avis critique il vous faut comparer les ratios des différentes sociétés qui vous intéressent. 

Critères pour acheter une action

n°4 : La rentabilité des actifs (ROA)

Souvent negligé des investisseurs, le ROA à toute son importance dans l’analyse d’une société. Il permet de comprendre si l’entreprise en question utilise correctement les biens qu’elle possède pour générer des revenus. L’on compare donc cette fois ci le résultat net à la valeur totale des actifs. 

En d’autre termes, il témoigne de l’efficacité qu’une entreprise a pour générer des benefices en mobilisant correctement ses installations, ses machines, ses unités de productions, ses brevets etc…

En ce moment par exemple, on sait que Renault conserve des unités de production dans le nord de la France qui fonctionnent uniquement à 40% de leur potentiel. Elle se retrouve coincée car pour optimiser ses installations elle à besoin de fusionner certaines de ces dernières. Mais les grèves à répetition empêchent ces manoeuvres. Faire un investissement sans avoir de visibilité sur l’avenir peut donc être fatal, et c’est ce ratio qui en témoignera le premier. 

Un ROA au dessus de 5% justifiera donc une réelle possibilité pour la société d’augmenter ses marges sur l’année suivante. C’est ce cap que nous nous sommes fixé chez Sans Cravate.

Critères pour acheter une action

n°5 : Un cours haussier à toutes les échelles

Cet argument est d’autant plus vrai en cette période de crise et désormais de reprise. Pour être certain que votre investissement portera ses fruits, il vous faut concentrer votre attention sur les sociétés dont le cours se valorise à court terme, moyen terme ET long terme. 

Même si dans la stratégie GARP, il semble intéressant de sélectionner des valeurs qui sont actuellement « pas chères », il y a deux poids de mesure. Tant que des facteurs économiques réels ne pointent pas le bout de leur nez, il est inutile de se placer sur des valeurs qui ont ramassés pendant la crise et dont la reprise semble encore lointaine. Ne tombez pas dans le FOMO (fear of missing out), c’est à dire la peur de ratter le train haussier et la revalorisation de ces titres.

Privilégiez donc des secteurs et entreprises qui respectent les critères précédents, et qui TECHNIQUEMENT, avec l’analyse rapide du cours, semble être haussières à toutes les échelles de temps.

À bientôt dans de nouveaux articles

Si la bourse t’intéresse, procure toi mon livre « Débuter en bourse, comprendre et investir sur les marchés financiers ».

Etienne Monceau

À propos de l'auteur

Etienne

Co-fondateur de Sans Cravate et auteur de « Débuter en bourse », il a à coeur de transmettre sa passion pour l’économie, l’analyse des marchés financiers et la Bourse.

1 réflexion sur “5 critères pour ACHETER une action”

  1. Ping : Gagner avec un PEA - Les strategies Sans Cravate

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *