Se démarquer pendant ses études

Comment se démarquer pendant ses études ?

A l’heure où la France diplôme des étudiants à tour de bras, beaucoup se retrouvent avec un CV similaire et ne savent pas trop vers où ils se dirigent. Se démarquer pendant ses études n’est pas chose facile et n’est même pas un objectif pour certains. On retrouve souvent le schéma d’études toutes tracées accompagné d’un esprit passif dans l’attente de validation de compétences plus ou moins acquises en école. 

Pourtant, être étudiant est une opportunité rêvée pour s’épanouir, se developper et profiter d’un écosystème riche. Pour en profiter, il faut cependant savoir prendre du recul, comprendre et se nourrir des personnes et compétences qui vous entourent. 

Mon objectif avec cet article est justement de prendre un peu de hauteur sur ce long fleuve tranquille pour donner du sens à votre parcours. 

Cet article est aussi possible sous le format vidéo. Ces deux supports sont complémentaires et le contenu n’est pas identique.

Se construire un profil complet.

Jusqu’à maintenant vous n’avez peut-être pas encore fait de choix décisifs concernant votre futur, cela ne veut pas pour autant dire que vous ne pouvez pas entreprendre de grandes choses. Votre école est surement en train de faire de vous un spécialiste d’un domaine en particulier, et pourtant la diversité et le nombre de portes ouvertes devant vous est toujours incroyable. C’est pourquoi il est important de ne pas perdre de vue ses passions et commencer dès maintenant à developper des projets qui vous démangent, même si ces derniers vous semblent pour l’instant ridicules.

Lorsque je pose des questions à des étudiants sur leurs ambitions, ils me répondent souvent qu’ils veulent developper tel ou tel projet et que pour cela ils font des études dans ce domaine. Pourtant il n’est pas nécessaire d’attendre que l’Etat reconnaisse vos compétences pour entrer dans l’arène. Il est incohérent pour moi de rencontrer un étudiant qui va être diplômé en événementiel et qui n’a jamais organisé quoi que ce soit en dehors de son parcours scolaire.

Pour vous démarquer, vous devez briser des barrières et ne pas avoir peur de l’échec. Toute expérience est bonne à prendre et sera appréciée de vos futurs employeurs. De plus, si l’un de vos projet prend son envol, il y a de fortes chances que ce dernier soit source de revenus et devienne même un métier à plein temps.

Ne vous contentez pas des cours que la France vous offre, imprégnez vous de tout ce qui est bon à prendre. Ayez l’oeil observateur et soyez gourmands, il est l’heure de developper vos soft skills.

Se démarquer pendant ses études: Les Soft skills.

Les soft skills sont les compétences, le savoir vivre et le savoir être qui ne seront jamais évalués lors de votre parcours. Pourtant ce sont les atouts qui vous permettront de créer un profil unique. 

Dans mon cursus d’ingénieur, je me nourris des interventions des chercheurs, je m’intéresse au parcours des enseignants et je les écoutes. Je suis attentif à l’écosystème qui m’entoure, les incubateurs qui se développent aux alentours, les start-ups et entreprises qui réussissent, les entrepreneurs et leur vision du monde. Ensuite, je prend note du langage non verbal des intervenants, la manière dont ils imposent ou non le respect dans une salle de 300 élèves, dont ils captent l’attention. Je m’implique du mieux que je peux dans les travaux de groupe, je comprend ma place, ce pourquoi je suis bon et là où je suis mauvais. J’apprend à me mettre au travail sous les ordres, à collaborer ou bien déléguer une tâche. 

Au delà de ça, à plus grand échelle, je regarde ce qui se fait dans ma ville. Chaque jour des événements ont lieu, des séminaires, des afterworks, des soirées de réseautage… Je tiens un carnet d’adresse et j’essaie de prendre la parole quand je peux, mais je suis surtout à l’écoute et j’entraine mon esprit critique. 

J’apprend à me connaître et je me construis, je n’ai pas peur de m’intéresser à tout sous prétexte que je me spécialise en science des matériaux. Je suis déjà convaincu que je n’évoluerais pas uniquement dans un domaine pour le reste de ma vie. Cependant, j’ai eu une chance qui n’est pas donnée à tout le monde, j’ai évolué dans un environnement qui a toujours éveillé mon plus grand atout : la curiosité.

Développer des projets.

Réfléchissez à tout ce que vous avez accompli jusqu’à maintenant, les activités extra-scolaires que vous avez faites et celles qui vous ont passionnés. Finalement, c’est en développant un projet autour de ces dernières que vous ne compterez pas vos heures et que vous vous placerez sans même vous en rendre compte en tant qu’expert.

Si la raison qui vous convainc que vous êtes à votre place sur les bancs de l’école est un salaire, sachez que vous faites erreur. N’importe quelle activité peut être lucrative, il suffit d’y croire et de comprendre les problématiques et les enjeux de votre domaine. Si vous développez une solution efficace à ces problèmes ou encore que vous créez du contenu qui comble une attente, vous ne serez probablement pas la seule personne personne que ça intéressera.

Entourez-vous et parlez de vos projets. Encore une fois, ne vous contentez pas de votre entourage proche ou bien de votre école. Profitez de vos études pour vous créer un véritable réseau. 

Se démarquer pendant ses études: Construire son réseau.

Avant la maturité, on l’appelle le piston, puis plus tard le réseau. Certes, certains partent avec une longueur d’avance mais vous avez toutes les clefs en main pour rencontrer les bonnes personnes. 

Celles qui vous feront avancer à grands bonds et qui enrichiront votre capital humain. Stimulez votre entourage et apprenez à vous présenter de manière succincte. Retenez l’attention et prenez  soin de noter vos nouveaux contacts, le lieu de votre rencontre et vos derniers échanges.

A plusieurs reprises je me suis surpris en train d’envoyer des mails à des cadres ou entrepreneurs aperçus dans les médias. Que ce soit dans le milieu de la finance, de l’innovation, du sport ou de la science je n’ai jamais eu à faire face à un mur. Si votre démarche est spontanée, que rien ni personne ne vous a convaincu de le faire, alors votre mail transpirera d’envie, de curiosité et d’ambition et la personne en question vous répondra à coup sûr. 

Est-il vraiment nécessaire d’attendre que vos encadrants vous donnent des dates de stages pour en chercher un ? 

Profiter des opportunités de stage.

Voilà à mes yeux la meilleure opportunité que l’on vous offre dans votre cursus scolaire. Une sorte d’excuse pour prendre de l’expérience et construire un réseau gratuitement et parfois même rémunéré… 

Visiter une entreprise, observer et comprendre ses acteurs et son fonctionnement n’est pas accessible à tout le monde. Votre stage ne doit pas être négligé, c’est une occasion en or. Utilisez les réseaux sociaux et tenez vous au courant des actualités pour sauter sur les occasions qui se présentent à vous. 

Lors de votre stage, faites plus, toujours plus. Soyez discret mais convainquant pour marquer les esprits. Retenez bien vos tuteurs et restez en contact avec eux, et surtout soyez reconnaissants, et remerciez les pour le temps qu’il vous ont accordé et l’expérience qu’ils vous ont offerte. 

Cependant, beaucoup d’étudiants ont peur d’être des boulets en entreprise, de ralentir leur tuteur et de ne pas savoir comment ou quoi amener à la société. Ce qui m’amène à developper le dernier point de cet article : les compétences logicielles.

Se démarquer pendant ses études: Les logiciels.

Si il existe bien un domaine dans lequel notre génération excelle, c’est le numérique. La facilité de prise en main et l’intuition dont nous pouvons faire preuve sur les outils informatiques étonne.

Appuyez donc sur ce point. Il ne s’agit pas simplement d’écrire « maitrise de word » dans un CV sans même savoir ce qu’est un style de texte. Si ce n’est pas word qui vous excite, il existe une multitude de logiciels utilisés en entreprise qui feront de vous quelqu’un d’efficace. Je pense ici à Adobe Illustrator pour tout ce qui concerne la réalisation de visuels, Adobe première ou Sony Vegas pour le montage vidéo, Excel pour son tableur puissant et son langage de programmation VBA, Powerpoint pour son immense champs d’animations, WordPress pour son efficacité de développement web, MS project pour la gestion de projet…

Cela sans compter les logiciels spécialisés dans votre domaine de compétences tel que les logiciels de CAO (conception assistée par ordinateur) pour les cursus ingénieurs, ou encore ceux d’analyse technique pour la finance (Bloomberg, Prorealtime, Metatrader…).

Bref, formez vous par l’apprentissage et prenez en main dès maintenant ceux qui vous seront utiles dans votre carrière ou dans le développement de vos projets. La toile internet est vaste et vous n’avez besoin de personne pour utiliser ces outils comme un professionnel. 

Avec les différents points cités dans cet article, vous savez désormais comment vous démarquer ! À vous de jouer !

Etienne Monceau

À propos de l'auteur

Etienne

Co-fondateur de Sans Cravate et auteur de « Débuter en bourse », il a à coeur de transmettre sa passion pour l’économie, l’analyse des marchés financiers et la Bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *